NOTRE COHÉRENCE

Quantifier – Réduire – Compenser

Entreprise citoyenne, son action pour lutter contre le réchauffement climatique au quotidien résulte d’une réflexion longue et mature. Cette démarche est perçue au sein de l’entreprise comme une chance et non une menace, comme une force et non une faiblesse. Agri Synergie s’engage concrètement à travers sa stratégie « quantifier – réduire – compenser » qu’elle s’impose, à travers des programmes de recherche et développement, la conception et la fabrication de produits écoresponsables et la mise en œuvre de process innovants. 

« Nous avons tout à gagner à nous engager et à réussir collectivement car notre transition est loin d’être aboutie. Pour nous, le phénomène ne fait que commencer et il va s’accélérer. Il n’est donc pas trop tard pour rejoindre un mouvement irréversible ».

Agri Synergie met pour cela à disposition des professionnels des outils et méthodes afin de partager de bonnes pratiques indispensables pour que demain, toute la profession puisse continuer à vivre de son métier. Un métier au service du monde minéral, végétal, animal et humain, dans le respect de la terre et de ceux qui y travaillent.

QUANTIFIER

Le changement climatique nécessite la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’adaptation à ce changement. Étant donné le caractère diffus des émissions de GES du secteur agricole et de la complexité des processus mis en jeu, quantifier les impacts des pratiques agricoles, par l’intermédiaire d’outils d’aide à la décision, est aujourd’hui indispensable pour pouvoir identifier les risques sur le climat. 

LE COMPTEUR BY AGRI SYNERGIE

Une innovation au service de la transition écologique

Dans le cadre des engagements pris par la France de participer à la lutte contre le changement climatique, de nombreux professionnels du monde agricole agissent pour la protection de l’environnement. Agri Synergie, acteur dans le domaine du bio contrôle et la fertilisation des cultures depuis plus de 20 ans, contribue au développement de solutions éco-responsables au service d’une agriculture performante et durable. Aujourd’hui, nous prenons l’initiative d’aller plus loin en accentuant notre démarche d’amélioration agro-environnementale en proposant un accompagnement technique supplémentaire aux professionnels du secteur agricole à travers le développement et l’élaboration d’un nouvel outil innovant dans son usage et original par sa forme : le Compteur By Agri Synergie.

Une application pour comptabiliser les émissions de GES

Dernier né des outils d’évaluation des pratiques agricoles sur le plan environnemental, le Compteur By Agri Synergie se focalise sur la quantification et la comparaison d’émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le domaine de la fertilisation et de la protection des cultures. Les évaluations comptabilisent l’ensemble des émissions de GES des produits à plusieurs étapes de leur cycle de vie pour ensuite évaluer leur impact sur le réchauffement climatique. Le calcul des émissions concerne principalement deux gaz à effet de serre : le dioxyde de carbone (CO2) et le protoxyde d’azote (N2O). Afin de pouvoir comparer l’impact de ces GES en matière de réchauffement climatique et de pouvoir cumuler leurs émissions, les données ont été exprimées par une unité commune : l’équivalent CO2.

Gratuit et facile d’utilisation, son application web a été développée pour tous les agriculteurs, quels que soient les cultures et types d’exploitations. En complément du bilan, des indicateurs axés sur la santé, l’environnement et la biodiversité, permettent de déterminer le niveau d’impact du ou des produit(s) évalué(s).

Pourquoi est-il nécessaire pour un agriculteur de quantifier ses émissions de GES ?

L’agriculteur, sensible au contexte environnemental actuel, recherche forcément des solutions pour améliorer ses pratiques. Le Compteur by Agrisynergie lui permet d’appréhender le changement à travers une simulation du « coût » GES de ses pratiques en termes de fertilisation ou de protection phytosanitaire. Si sa démarche est déjà engagée, le compteur lui apporte un « coût GES » précis en lien avec une opération ciblée de son itinéraire technique : apport de fertilisants, application de produits, etc. Il pourra ensuite l’intégrer dans la totalité de son système de culture afin d’obtenir au final un bilan carbone complet. Ainsi, il pourra attester et prouver son impact en faveur de l’environnement et lutter ainsi contre le réchauffement climatique.

En quoi ce Compteur by Agrisynergie est-il nouveau, pratique et accessible ?

Agri Synergie a développé une approche « produit » spécifique au domaine de la fertilisation et de la protection des cultures, autrement dit les fertilisants et produits phytosanitaires qui sont utilisés sur tous les types de culture. Le Compteur by Agri Synergie fonctionne donc quel que soit le champ d’activité agricole : grandes cultures, arboriculture, viticulture, élevage, etc. L’interface a été développée de telle sorte que cet outil d’évaluation GES soit facile d’utilisation, de manière à ce que l’utilisateur puisse être autonome, sans nécessiter l’aide d’un technicien, d’un conseiller ou d’une formation en amont. Cette approche intuitive et ergonomique concerne autant la collecte des données que l’interprétation des résultats. L’utilisateur pourra par ailleurs compléter ces données avec d’autres outils existants. 

RÉDUIRE

La mise en oeuvre d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement sous-entend de réduire les GES liés aux pratiques professionnelles. Pour qu’elle soit acceptée mais aussi encouragée, cette étape nécessite de développer des solutions bénéfiques pour les agriculteurs d’une part, et pour la société d’autre part. Sur le plan économique, il faut être en capacité de maintenir ou d’améliorer la productivité et la rentabilité de l’exploitation en termes de rendement et de qualité. Quant au volet social, la démarche doit permettre de valoriser la profession auprès des consommateurs. Sur l’aspect alimentaire, la production doit allier sécurité, qualité et quantité.

NOS SOLUTIONS BAS CARBONE

La vinasse de betterave, notre spécialité

Dans une logique environnementale, AGRI SYNERGIE a fait le choix dans la formulation de ses produits, de valoriser au maximum des co-produits de l’industrie sucrière, comme la vinasse de betterave et de canne à sucre, dans une logique d’optimisation des ressources et de réduction des GES lors de la fabrication. En effet, une fois que toutes les substances nécessaires à la filière du sucre sont extraites, il reste une ultime ressource : la vinasse, un co-produit qui correspond aux résidus de la distillation de la mélasse lors de la fabrication d’alcool.

Lors de la fabrication des fertilisants, ce co-produit peut se substituer à un produit de référence chimique dont le coût carbone est important. Ainsi, les émissions de GES issues de ce produit de référence sont évitées et l’empreinte carbone du produit fini est réduite. Représentées par la spécialité VIVAFERT®, ces matières premières, concentrées en azote et en potassium, entrent aujourd’hui dans la formulation d’une majeure partie de ses fertilisants destinés aussi bien à l’agriculture conventionnelle que biologique. 

ACCORD, l’énergie verte

Les phases de production des engrais minéraux nécessitent l’extraction de minerais et roches sédimentaires (roches phosphatées sédimentaires, apatites, potasse, soufre), l’utilisation de ressources énergétiques fossiles au cours de plusieurs phases de transformation en usine et du transport international. Concernant les engrais phosphatés, leur fabrication est un processus qui consomme généralement beaucoup d’énergie produite à partir de combustibles fossiles, ce qui génère une quantité importante de gaz à effet de serre. De plus, pour favoriser la solubilité du phosphate, un attaque à l’acide supplémentaire est ajoutée lors de la fabrication. 

Pour faire face à cette problématique AGRI SYNERGIE a créé ACCORD®, une litière minérale naturelle enrichie en phosphore. Composée de phosphate naturel, issu du simple broyage de la roche phosphatée, en mélange avec du carbonate de calcium et de magnésium d’origine naturelle, ACCORD contribue à la réduction des émissions de GES.

Utilisée en pure ou en sous-couche dans l’étable, elle constitue une véritable alternative à la paille qui devient une ressource de plus en plus rare. Après mélange et compostage avec la matière organique issue des effluents, le phosphate est fortement solubiliser permettant la libération de phosphore biodisponible, sans dépense d’énergie supplémentaire. 

Témoignage

Découvrez ici le témoignage de Pierre-Yves SIMON, éleveur dans le département de la Loire et utilisateur de l’ACCORD.

HORIZON, la fertilisation azotée éco-responsable

L’émergence de l’enjeu climatique a mis en exergue le rôle de la fertilisation sur les émissions de GES, en particulier sur le protoxyde d’azote (N2O), puissant gaz à effet de serre et le dioxyde de carbone (CO2). A l’origine de ces émissions, la production industrielle des fertilisants mais également les émissions qui se produisent dans les sols après épandage des engrais azotés sur les parcelles (réaction de nitrification-dénitrification). En conséquence, l’azote apporté n’est pas valorisé et représente une perte économique directe pour l’exploitant et un risque pour l’environnement direct.

C’est pourquoi, l’optimisation de la fertilisation, notamment azotée, s’avère être une composante essentielle de l’agriculture durable pour contribuer favorablement aux efforts dans la lutte contre le changement climatique. L’objectif du raisonnement de la fertilisation azotée est d’apporter la quantité d’azote nécessaire à l’obtention du potentiel de rendement et ceci sans négliger la qualité de la production dans une situation donnée. Tout apport non valorisé constitue donc une perte économique pour l’exploitant et un risque pour l’environnement.

Issu de vinasse de betterave, un coproduit de l’industrie sucrière à haute valeur agronomique, HORIZON dispense l’émission de GES supplémentaires lors de sa fabrication et s’inscrit dans une politique d’agriculture bas carbone. Par ailleurs, en exploitant efficacement chaque unité d’azote apportée, HORIZON limite les pertes d’azote par lessivage et par volatilisation et contribue à réduire l’impact environnemental.

L’efficience au service de la fertilisation durable
Rendement et qualité

Appliqué à dose réduite d’azote (-30%) en comparaison à un engrais azoté nitrique ammoniacal, HORIZON assure le maintien du rendement tout en améliorant la valeur nutritive des fourrages.

Bénéfices agronomiques

L’apport d’HORIZON favorise le développement des légumineuses et assure l’obtention d’un fourrage de qualité et équilibré, notamment en Oméga 3 et protéines.

Témoignage

Découvrez ici le témoignage de Denis Miramont, éleveur en Haute-Vienne et utilisateur de l’HORIZON 17 0 6.

Pour aller plus loin…

Au delà de son engagement avec ses produits bas carbone, AGRI SYNERGIE met à disposition des techniques et méthodes appropriées pour réduire ses émissions de GES dans le secteur agricole. Elle propose ainsi une sélection de mesures ciblées sur l’optimisation de la fertilisation azotée. Ces 12 solutions sont détaillées dans son livre blanc. 

COEUR DE KAOLIN, dispositif innovant de protection des cultures

Cœur de Kaolin est le nom du dispositif de protection naturelle des cultures développé par Agri Synergie et son partenaire SOKA. Cœur de kaolin assure la protection des vergers, des plantes à parfum et des vignes contre certains ravageurs clés (mouches, cicadelles, pucerons, psylles…). Il s’articule autour de 3 éléments clés et comprend :

Témoignage

Découvrez ici le témoignage de Benoît VILLARD, nuciculteur dans la Drôme et utilisateur de SOKALCIARBO WP dans la lutte contre la mouche du brou.

COMPENSER

La compensation carbone constitue une démarche ultime en faveur de la transition écologique. Elle agit sur la part des émissions de GES qui ne peuvent être réduites en finançant des projets qui permettent d’éviter les émissions de CO2 ou de le séquestrer. Au-delà de sa dimension environnementale, la compensation carbone représente aussi, dans certains cas, un engagement social et économique. Accessible aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités selon différents marchés, la démarche est, selon l’activité, soit réglementaire, soit volontaire. Elle peut donner lieu ou non à l’obtention de labels et certifications.

LA COMPENSATION CARBONE

A quoi cela correspond?

Si la forêt, premier puits de carbone, a la capacité d’absorber d’importantes quantités de CO2, ses ressources ne sont pas illimitées, en raison notamment de la perte de surface forestière (déforestation) et la dégradation des forêts. Afin de trouver un équilibre acceptable, il est indispensable et inévitable d’engager des actions de réduction des émissions et de les combiner à l’augmentation des puits de carbone. Dans ce contexte, la compensation carbone consiste à réduire et équilibrer – voire neutraliser – ses propres émissions de CO2 en finançant des programmes de compensation ou de séquestration d’émissions de CO2 qui se développent un peu partout dans le monde. Cette mesure est obligatoire depuis le protocole de Kyoto pour les États signataires et de certaines de leurs collectivités et entreprises. Mais elle peut aussi rentrer dans une démarche volontaire, pour les professionnels comme les particuliers. 

NOTRE CONTRIBUTION

Un engagement pluriel

Comme toutes les entreprises de moins de 500 salariés, nous n’entrons pas dans le champ de la compensation carbone obligatoire. Pour autant, nous participons à cette action de façon volontaire car elle représente pour nous le dernier pilier de notre stratégie : Quantifier – Réduire – Compenser. Au delà de notre contribution au stockage de carbone par l’intermédiaire de notre activité via la création de biomasse dû à l’application de fertilisants, notre politique de compensation s’est traduite par la recherche de partenaires qui partagent nos valeurs et notre philosophie au service du développement durable.

Nos partenaires

Implantée en Amazonie équatorienne, elle a pour objectif la mise en place d’un modèle de développement durable pour améliorer le niveau de vie des populations indigènes tout en préservant les ressources de la forêt amazonienne. AGRI SYNERGIE accompagne ISHPINGO en finançant une pépinière communautaire appartenant à l’une des familles locales permettant de reforester les terres agricoles dégradées en mêlant la présence d’arbres à des cultures de cycle court. En plus de préserver la biodiversité, ces systèmes agricoles permettent d’améliorer les conditions de vie des populations locales en renforçant leur sécurité alimentaire ainsi qu’en diversifiant et en augmentant leurs revenus.

COEUR DE FORÊT est une ONG qui œuvre aussi pour la protection des forêts et des populations y habitant, en alliant programmes de reforestation et développement de filières de commerce équitable. AGRI SYNERGIE accompagne COEUR DE FORÊT en finançant le reboisement d’une forêt de Madagascar dont l’objectif est la régénération de la biodiversité, la préservation des populations forestières, la création et le développement de filières de commerces équitables notamment de vanille, d’huiles essentielles et de cacao dans cette région.

Délimitation du terrain à reboiser

Coupe de géranium

Distillation de géranium

Notre contribution porte aussi sur des acteurs locaux. Ainsi, depuis 2018, AGRI SYNERGIE soutient les sapeurs-pompiers de la Dordogne dont l’association Pompier France Madagascar agit en faveur de la caserne de sapeurs-pompiers de Fort-Dauphin, ville de 90 000 habitants au Sud-Est de l’île de Madagascar. Leur mission se caractérise par la création et le développement de casernes et de corps de sapeurs-pompiers à travers la formation des équipes et l’optimisation des moyens matériels à disposition. L’objectif est de permettre à cette communauté la mise en place d’une « Unité de Protection Civile », équivalent à un « Centre d’incendie et de Secours ».

Notre point de vue

Un arbre, de multiples bénéfices

Planter des arbres et éviter la déforestation vont bien au delà d’un geste économique, social et environnemental, c’est un acte fondamental qui apporte de multiples bénéfices naturels pour la vie sur Terre. 

  • 1.

    Les arbres captent le carbone et deviennent des puits de carbone qui réduisent les gaz à effet de serre.

  • 2.

    Le système racinaire des arbres aide à prévenir l’érosion des sols.

  • 3.

    Les arbres fournissent de l’ombre qui rafraîchit l’eau, aidant certaines espèces de poisson ; leurs branches et leurs racines fournissent un abri aux poissons contre les prédateurs.

  • 4.

    Les arbres fournissent de l’ombre en été, réduisant les coûts de climatisation; les conifères isolent les maisons en hiver, réduisant les coûts de chauffage.

  • 5.

    Les arbres fournissent un habitat pour la faune.

  • 6.

    Les arbres plantés dans les champs offrent une protection contre le vent et la neige, protégeant les cultures.

  • 7.

    Les arbres fournissent de la nourriture et de l’emploi dans le secteur de la foresterie : forestiers, arboristes, bois d’œuvre, recherche, travailleurs forestiers, etc.

24 rue de Varsovie
24000 Périgueux
Téléphone : 05 53 04 59 42
Fax : 05 53 54 39 03

AGRI SYNERGIE

AGRI SYNERGIE est spécialisée dans la fertilisation et le biocontrôle avec de larges gammes d'amendements organiques et minéraux basiques, d'engrais minéraux, organiques, organo-minéraux, foliaires et d'amendements basiques. Le SOKALCIARBO®, utilisable en AB, est aujourd'hui la référence des barrières minérales insectifuges. 

Restez connecté !
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter

7 + 9 =
 
Le formulaire contient des erreurs